. . .
  • 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal, Québec
  • (514) 925-0005
  • 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal, Québec
  • (514) 925-0005

LA FORMATION DES SÉMINARISTES

  • Accueil
  • La formation des séminaristes

En quoi consiste la formation que vous appuyez par votre don ?

FORMATION

La formation des séminaristes comporte quatre aspects : pastoral, intellectuel, humain et spirituel. Au long d’un parcours qui varie selon la feuille de route de chaque candidat à la prêtrise, mais qui dure en moyenne sept années, les séminaristes passent la plus grande partie de leur temps au Grand Séminaire de Montréal ou dans les paroisses. S’ils ont la chance de travailler pendant l’été, ce n’est pas le cas de septembre à mai. Ainsi, par votre don, vous permettez aux séminaristes de se consacrer aux tâches essentielles de leur formation et de leur discernement vocationnel : la prière, les études, le service.

« Venez à ma suite, et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes » (Mc 1, 17)

Bien que chaque séminariste suive un parcours personnalisé, voici le parcours-type d’un séminariste au Grand Séminaire de Montréal.

2017

1re ANNÉE

En entrant au Grand Séminaire, tous les nouveaux séminaristes intègrent le groupe-vie de propédeutique. Comme son nom l’indique, ce groupe est constitué pour introduire doucement le nouveau candidat à la vie du séminaire, ainsi qu’aux grandes bases de la spiritualité presbytérale. L’horaire est plus chargé, plus encadré, afin que le candidat puisse effectuer une certaine coupure avec son mode de vie précédent, bien entrer dans ses études de philosophie et bénéficier d’un juste aperçu des exigences de la vocation sacerdotale.

2e ANNÉE

Le candidat en seconde année intègre le groupe-vie intermédiaire. Il jouit d’une plus grande latitude dans l’organisation de son horaire, mais s’engage davantage dans la vie communautaire et au niveau pastoral. Il termine également sa majeure en philosophie.

3e ANNÉE

Assumant un leadership plus affirmé dans la vie du séminaire, le candidat amorce, pendant sa troisième année, ses études de théologie. Il prépare également son année pastorale à venir en faisant une insertion pastorale dans une paroisse de son diocèse.

4e ANNÉE

Pendant sa quatrième année, le candidat quitte le Grand Séminaire pour vivre au presbytère de la paroisse dans laquelle il est pleinement impliqué. Après trois ans d’études, c’est une occasion rêvée de vérifier si les conditions de vie et de ministère du prêtre diocésain conviennent au candidat. Il retourne au séminaire trois jours par mois, afin de suivre des formations et d’échanger sur ses expériences pastorales avec ses confrères.

5e ANNÉE

Après son année pastorale, le candidat revient au Grand Séminaire. Encore impliqué en paroisse, il est invité à poursuivre ses études de théologie dans la perspective de son futur ministère pastoral.

6e ANNÉE

Lors de sa dernière année au séminaire, le candidat intègre le groupe-vie des finissants. Terminant ses études de théologie, il profite d’un horaire plus libre, une invitation à faire preuve de plus d’autonomie avec responsabilité.

7e ANNÉE

Ordonné diacre ou non, le candidat vit sa dernière année de formation en paroisse, où il est pleinement engagé aux côtés du curé. C’est l’ultime phase de discernement sur ses aptitudes et motivations presbytérales.